Acheter moins, mais mieux !

Bienvenue pour ce deuxième article du blog de Tata Cléclé.


Mon but avec Cléa Shibaba Couture est d’assurer un avenir plus sain à nos kids !

Mais avant de pouvoir faire mieux que ce que nous faisons déjà et de savoir comment nous pouvons agir, il faut bien comprendre ce qu’il se passe vraiment.


Dans cet article je vais te montrer l’impact qu’à notre façon de consommer sur l’avenir de nos familles, la conséquence de nos achats sur l’environnement et je vais te donner des astuces à appliquer pour des achats réfléchis.


Je vais d'abord commencer par te donner quelques chiffres qui t’aideront à mieux comprendre.


Mais avant de te donner ces chiffres, je sais qu’il y a des personnes persuadées que ce n’est pas à notre échelle que nous pouvons faire bouger les choses et que ce n’est pas notre faute si notre planète va si mal aujourd’hui et peut-être que tu en fais partie.


Je voudrais juste te rappeler que les grandes entreprises qui polluent le plus continueront de marcher tant que nous consommerons auprès d’elles. Il est temps d’assumer nos responsabilités et de réparer nos dégâts avant qu’il ne soit trop tard !






Voici quelques chiffres :


Dans le monde entier, c’est 100 milliards de vêtements qui sont vendus chaque année.

En France, plus de 700 000 tonnes par an (soit 10,46 kilos par habitant) de vêtements sont produits. Et depuis le début d’année en France, ce sont déjà bien plus de 380 000 000 vêtements qui ont été fabriqués.


Ces chiffres sont impressionnants n’est-ce pas ?


Et bien c’est nous qui les avons avons créés... Et voici comment nous en sommes arrivés là : la production de vêtements à doublée.


Comment cela se fait-il ? Et bien simplement parce-que nous achetons 2 fois plus qu’il y a un peu plus de 20 ans en arrière. Et malheureusement nous ne conservons pas nos vêtements plus longtemps puisqu’un français jette en moyenne 12 kilos de vêtements par an.


Les grandes marques de prêt-à-porter alimentent notre envie de nouveautés et proposent chaque jour des pièces toujours plus tendances les unes que les autres et à des prix défiant toute concurrence. Et cela s'appelle… La fast fashion !


Et les impacts environnementaux et sociaux qu’elle provoque commencent à se dévoiler et s’inscrivent dans le temps et je peux t’assurer que cela ne joue pas en notre faveur...






Maintenant, regarde ces chiffres, ils te montreront quel impact cette surconsommation a sur notre environnement.


Est ce que tu savais que le secteur de la mode émet plus de gaz à effet de serre que le transport aérien et le trafic maritimes réunis ? Rien que comparé au transport aérien, le secteur de la mode est 4 fois plus polluant (avec 1,2 tonnes de gaz à effet de serre chaque année).


C’est environ 2% des émissions globales à effet de serre, et d’ici 2050 si nous n’améliorons pas notre façon de consommer, ce chiffre pourrait passer à 26%...


Et malheureusement ce n’est pas tout, le secteur de la mode est le 3e secteur consommateur d’eau dans le monde (après le blé et le riz). C’est 4% de notre eau potable qui est utilisée pour nos vêtements…


Chaque année le niveau de nos lacs, rivières, mers et océans diminue… Je pense qu’il est urgent de penser à nos priorités et de se poser les bonnes questions. Que feront-nous, stylés comme jamais, quand nous n’aurons plus rien pour nous hydrater dans quelques années ?


Et ce n’est pas la seule ressource non renouvelable que le secteur de la mode impact. Aujourd’hui les fibres synthétiques créées dans le monde proviennent à 70% du pétrole.


En plus d’utiliser une ressource non renouvelable pour nos vêtements, ces derniers relâchent des microfibres plastiques à chaque lavage. Chaque année se sont 500 000 tonnes qui partent dans nos océans (pour te donner une idée, c’est comme si tu jetais 50 milliards de bouteilles plastiques dans l’océan).

Et ces chiffres ne sont qu’une petite partie des dégâts, si je t’expliquais tout en détails, cet article serait beaucoup trop long.


Aujourd’hui je voulais te prouver grâce à ces chiffres, que toute cette pollution et bien c’est nous qui l’avons créée car les grandes enseignes ne font que nous donner ce que nous demandons, alors nous ne pouvons pas leur remettre toute la faute dessus.


Maintenant tu comprends surement mieux pourquoi un tel but pour Cléa Shibaba Couture.


Mais j'aimerais te poser la question suivante : changerais-tu ta façon de consommer si c’est pour améliorer la qualité de vie future de tes kids ?





Maintenant que tu as compris qu'il est urgent de faire bouger les choses...


Tu dois surement être entrain de te demander comment tu peux consommer de façon différente et avantageuse pour la santé de notre planète et donc celle de tes minis.


Je suis sûr qu'au fond, tu as déjà la réponse...


Dans mon article enfant influençable je te donne l’exemple de Julie et de Marie, deux mamans aux comportements d'achat bien différents, que je te conseille d'aller lire.


Dans cet exemple, tu constatera que Julie qui fait ses achats chez les grandes enseignes, est bien moins avantagée que Marie qui elle, préfère faire confiance aux marques locales dont le but est de prendre soin de sa tribu.


Je pense que tu te doute que le but premier d'une grande enseigne n'est pas de réduire son impact sur notre environnement et donc de penser à l'avenir de nos familles, mais plutôt de nous faire consommer un maximum.


Moins leurs prix sont élevés, plus leurs produits sont d’une qualité médiocre, plus nous devons acheter pour les remplacer, plus ils doivent produire pour répondre à notre besoin de consommer.


Tu l’as bien compris, c’est un cercle vicieux. Donc tant que nous n’aurons pas changé notre façon de penser, eux pourront continuer de produire et de polluer. Et tout cela aura un impact sur la qualité de vie future de nos kids.



Alors pour terminer, je vais te donner quelques conseils de Tata Cléclé.


Tout d’abord, réfléchis avant chaque achat pour savoir si cela te sera vraiment utile.


La naissance d’un bébé est souvent l’un des moments de notre vie ou nous consommons le plus. Et pas uniquement dans les textiles : doudous, tétines, poussette, jouets… La liste pour accueillir bébé est longue, mais en écoutant les mamans autour de moi, je me rends compte qu’en fait beaucoup de produits ne sont pas forcément nécessaires.


Alors ce que je peux te conseiller est de te renseigner auprès des parents que tu as dans ton entourage. Qu’utilisent-ils vraiment au quotidien ? Quels sont les produits qu’ils ont achetés mais dont ils auraient pu se passer ? Ont-ils des astuces pour remplacer certains produits ?


Ensuite choisis astucieusement les boutiques dans lesquelles tu fais tes achats. Tes achats te tiendront-ils dans le temps ou devras-tu les changer régulièrement ? Quelles marques françaises sont recommandées pour prendre réellement soin de la santé de nos de minis ?


Poses-toi ces quelques petites questions avant chaque achat, et tes achats se transformeront en grandes actions dans l’avenir.


Garde bien ta nouvelle mission de vie en tête, qui est de faire ton maximum pour prendre soin du petit être que tu as ou es entrain de créer et ensemble nous pourrons avancer vers un futur plus sain.


J’espère que cet article t’a appris des choses et qu’il pourra t’aider à mieux comprendre tes achats dans le futur. Et n'hésite pas à me donner ton avis dans un commentaire à la fin de l'article.


Et surtout n’oublie pas, fais ce que tu aimes et fais le bien pour ceux que tu aimes !


Lien matchy dernière photo :


0 commentaire

Posts récents